dimarts, 29 de desembre de 2015

Rainer Maria Rilke (3)

PORTRAIT INTÉRIEUR

Ce ne sont pas des souvenirs
qui, en moi, t'entretiennent;
tu n'es pas non plus mienne
par la force d'un beau désir.

Ce qui te rend présente,
c'est le détour ardent
qu'une tendresse lente
décrit dans mon propre sang.

Je suis sans besoin
de te voir apparaître;
il m'a suffi de naître
pour te perdre un peu moins.

                                     Rainer Maria Rilke (4-XII-1875 / 29-XII-1926)
                                   

RETRAT INTERIOR

No són pas records
els qui, en mi, t'hi mantenen;
tu no ets pas més meva
per la força d'un bell desig.

El que et torna present,
és el revolt ardent
que una tendresa lenta
descriu a la meva pròpia sang.

Estic sense necessitat
de veure't aparèixer;
n'he tingut prou amb néixer
per a perdre't una mica menys.

                                            R.M.R.
                                            (Versió catalana: BRG)

Leonid Pasternak (1862-1945): "Rainer Maria Rilke"






Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada