dilluns, 15 de desembre de 2014

EL MAL TEMPS HA VINGUT

Le mauvais temps est venu


J'ai traversé toute une vie Et

me sens désert Sans joie
Je m'arrête comme un amour
fini Sans comprendre
Mon cœur est reclus Je
n'ai rien senti Plus
de musique Ma main appelle
tous les vols
Elle se souvient
à peine de livres aimés
de fleurs coupées dans la chambre
Ô mensonge des souvenirs
En toi repose une obscurité
semblable dans les vitres où
se brise une âme Toute la nuit
ne se reflétait dans les mots
Ô j'ai lu Nul homme mensonge qui t'aveugle
J'expie
les parfums naguère respirés
Le mauvais temps est venu
Et les lumières s'éteignent                                   
                                                                                                                     1992

                                                              
Mathieu Bénézet (Perpignan, 1946), L'Océan jusqu'à toi, 1994


El mal temps ha vingut


He travessat tota una vida I
em sento desert Sense joia
M'aturo com un amor
acabat Sense comprendre
El meu cor és reclòs Jo
no he sentit res Prou
de música La meva mà crida
tots els vols
Se'n recorda
a penes dels llibres estimats
de les flors tallades a la cambra
Oh mentida dels records
En tu hi reposa una obscuritat
semblant als vidres on
s'hi romp una ànima Tota la nit
no es reflexava en els mots
Oh he llegit Cap home mentida que t'encega
Expiro
els perfums respirats de fa poc
El mal temps ha vingut
I les llums s'apaguen

                                           1992
                                                                     Mathieu Bénézet (Perpinyà, 1946), L'Oceà fins a tu, 1994






Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada